• Index
  • Interviews,...
  • Utilisateurs
  • Recherche
Bienvenue sur le forum de Marchons.com... Je marche, tu marches, marchons.com...I walk, you walk, marchons.com. Suivez nous aussi sur Facebook et Twitter

moulinet alain
Membre
ranks ranks
useravatar
User Info

Re: Le Cercle des Marcheurs Disparus

Alors que se déroule actuellement le Paris-Alsace qui essaye, dans l’indifférence médiatique la plus totale, de perpétuer le souvenir du mythique Paris-Strasbourg qui fit les heures glorieuses de la marche de fond, deux légendes de cette discipline viennent de fêter leurs 87ème et 90ème anniversaires : Robert RINCHARD & Robert SCHOUCKENS.

Robert RINCHARD (Belgique)
Né le 29 mai 1931 à Jambes (Belgique)
Vainqueur des STRASBOURG-PARIS 1973 & 1974 et de PARIS-STRASBOURG 1976
Moyenne Record en 1973 (8,139) et 1974 (8,238)
Record au passage des 500km en 1974 : 64h38 (y compris les 4h d’arrêts obligatoires !)

« Le marcheur sportif est par nature un grand solitaire. Celui qui a goûté les effluves de cet effort personnel s’en imprègne tellement qu’il en devient ivre. Et comme l’ivrogne affreusement malade un soir, qui jure de ne plus jamais boire, et recommence le lendemain, le marcheur éreinté, triomphant ou battu, qui déclare se retirer à l’issue d’une épreuve, repart quelques temps après armé de forces et d’un moral neufs. » Robert RINCHARD

En 1974, à partir de la mi-course, on assiste à une lente et progressive remontée de Robert RINCHARD sur l’homme de tête, son grand rival luxembourgeois Josy SIMON. En plein cœur des vignobles de la vallée de la Marne, entre Bisseuil et Mareuil-sur-Ay, au 370ème km, il le rejoint. SIMON, tente de résister durant deux kilomètres, mais le rythme de son rival est trop dur à tenir. Le long compas de RINCHARD fait la différence. Plus personne n'est en mesure de s'opposer à une nouvelle victoire du belge et l'écart sur ses poursuivants ne cessera d'augmenter jusqu'à l'arrivée.

Ce soir-là, j’étais avec mon inséparable copain, Denis DUGAST, en reportage pour le journal « LE MARCHEUR » que nous avions créé deux ans plus tôt. A l’approche de la
dernière ville repos de Château-Thierry (432ème km), nous étions l’un et l’autre de chaque côté du champion belge et nous l’interrogions. A la question banale « ça va ? », il
nous répond « Oh oui ! Je vole !!! ». Nous étions sidérés. Dans la lumière des phares des voitures suiveuses, la troisième nuit commençait à tomber, la vision de ce grand
échassier marchant à plus de 10 km/heure avec une aisance insolente, après plus de cinquante heures d’efforts intenses, semblait irréelle. Cela restera mon plus grand moment de suiveur de cette épreuve. Ces images ne cesseront de hanter mes nuits de marcheur.

Robert SCHOUCKENS (Belgique)
Né le 27 mai 1928 à Binche (Belgique)
Vainqueur de STRASBOURG-PARIS 1977
2ème en 1972 et 1979 ; 3ème en 1975 ; 6ème en 1976 ;
7ème en 1971 et 1973; 13ème en 1980

Meilleure Performance Mondiale des 200km route
20h36’ les 2 & 3 mai 1981 à Conflans-Sainte-Honorine

Robert SCHOUCKENS est né le 27 mai 1928 à Binche en Belgique, ville francophone de la province de Hainaut célèbre pour son carnaval et ses Gilles qui jettent à la volée des
tonnes d’oranges. Très jeune, il participe à des courses sur route, à une époque où la mode du jogging était loin d’avoir déferlé d’outre-Atlantique. Il remporte le semi-marathon de Gembloux à 21 ans et dans les années cinquante participe à des marathons. Son meilleur résultat sur cette distance est une troisième place au championnat de Belgique. C’est tout naturellement que passé la trentaine, Robert s’essaye brillamment à la marche. Champion de Belgique des 20km en 1964 avec un chrono extraordinaire pour l’époque -1h32’57’’ sur piste, soit mieux que le record de France du moment d’Henri DELERUE, champion français incontesté du 20km des années soixante- Robert SCHOUCKENS est sélectionné pour les Jeux Olympiques de Tokyo. C’est alors qu’une incroyable « histoire belge » va l’empêcher d’y participer, Robert raconte :
« Le plus mauvais souvenir de ma longue carrière est ma non-participation aux Jeux Olympiques de Tokyo en 1964, alors que j’avais été sélectionné. J’ai même essayé le costume… Lors de l’essayage, je me rappelle avoir côtoyé Gaston ROELANTS (grand champion belge de demi-fond, Champion olympique du 3000m steeple cette année-là). La délégation belge faisait le voyage avec la française. Nous avions droit à 44 places dans l’avion. Et comme il en manquait une pour nous, je suis resté sur le carreau ! ».

En 1981, à 53 ans, il réalisera l’exploit de battre la Meilleure Performance Mondiale des 200km sur route que détenait depuis plus de trente ans Gilbert ROGER. 20h36’ sur le circuit de Conflans les 2 & 3 mai 1981 contre 20h46 pour Gilbert ROGER en 1950 sur le circuit de Lyon. A plus de 65 ans, il réalisera 5h11’15’’ sur 50km…Meilleure Performance Mondiale de cette catégorie d’âge, M65. Et dernier record en date, celui des plus de … 80 ans ! Le 2 octobre 2011, à 83 ans passés, 6h56’37 au 50km sur le circuit de Tilburg aux Pays-Bas.

A plus de quatre-vingts ans et malgré des centaines et des centaines de trophées amassés au fil de sa très, très longue carrière, il y a toujours dans son regard cet émerveillement qui explique son éternelle jeunesse. Chaque jour que Dieu fait, Robert se met à marcher … pour le plaisir tout simplement…

Retrouvez toute l’histoire des impressionnantes carrières sportives de ces deux illustrissimes champions belges dans mon livre
« LE CERCLE DES MARCHEURS DISPARUS » en vente par correspondance sur le site

http://editionslemarcheur.fr

Un joli cadeau pour la fête des pères qui s’approche à grands pas. ????

Si vous souhaitez l’offrir, je peux, sur simple précision lors de votre commande, l’adresser directement à la personne de votre choix avec un petit mot de votre part sur la page de garde.


Accès public en écriture désactivé par l'administrateur.
guy
Administrateur et Photographe pour Marchons.com
ranks ranks ranks ranks ranks ranks
useravatar
User Info

Re: Le Cercle des Marcheurs Disparus


Accès public en écriture désactivé par l'administrateur.
moulinet alain
Membre
ranks ranks
useravatar
User Info

Re: Le Cercle des Marcheurs Disparus


Accès public en écriture désactivé par l'administrateur.
moulinet alain
Membre
ranks ranks
useravatar
User Info

Re: Le Cercle des Marcheurs Disparus

http://www.marchons.com/components/com_agora/img/members/827/EDITH-COUHE.png

                  Edith COUHE, la pionnière

Aujourd’hui, le trail et ses ultras, avec ses parcours en pleine nature, attirent de plus en plus les adeptes des longues distances lassés du bitume. Avec les Etats-Unis et le Japon, la France est une des nations à la pointe de cet incroyable engouement pour une discipline sportive pourtant réputée difficile par les sentiers escarpés qu’elle emprunte la plupart du temps. Sur les 6 millions de  runners  réguliers dans l’Hexagone, ils seraient plus de 300 000 à s’être alignés sur une compétition de trail en 2018.

Mais le saviez-vous ?
Il y a quarante ans, ils étaient seulement une poignée de « givrés » à s’attaquer au premier Tour du Mont-Blanc. C’était une époque où s’élancer en montagne avec des chaussures de course à pied était impensable. La première femme à le terminer fut une française, Edith COUHE, en 1980 avec un chrono de 28h02. Cette troisième édition n’eut pas de suite et il fallut attendre  2003 et la création de l’U.T.M.B. pour voir à nouveau des coureurs s’attaquer à ce parcours mythique. Cette année-là, la lauréate fut une américaine en 29h40 ! Avec son temps de 28h02, Edith COUHE se serait encore classée 13ème féminine/166 et 73ème au scratch/1778 arrivants de l’édition 2018. C’est dire combien elle était en avance sur son époque.

Cette pionnière allait ensuite s’illustrer sur toute la palette des ultra-distances, tant en marche qu’en course. Recordwoman du monde des 6 jours indoor à allure libre avec 771km600 à La Rochelle en 1985 et, la même année, Championne de France des 100km course en 10h07’. Reconvertie à la marche, elle remportera les cinq premières éditions du Paris-Colmar féminin, de 1988 à 1992.

Pour couronner cet immense palmarès, je n’oublie pas de préciser qu’elle demeure toujours détentrice de la Meilleure Performance Française féminine des 24h marche avec la distance de 202km500. Elles sont seulement trois marcheuses dans le monde à avoir dépassé ce ruban bleu de la marche de fond : les 200km en 24h. Edith COUHE et  deux hollandaises : Annie Van Der MEER 22h36’ en 1986 et Aaf De RIJK 23h53’ en 1982. Une anglaise, Sandra BROWN les suit de près avec le chrono de 24h04’ en 1991. Soit, grosso modo, 5 marathons d’affilée en 4h50’, tout cela en marchant ! Les connaisseurs apprécieront…

Retrouvez toute l’histoire de ces légendes de la marche féminine dans mon livre « LE CERCLE DES MARCHEURS DISPARUS » en vente par correspondance sur le site

http://editionslemarcheur.fr


Accès public en écriture désactivé par l'administrateur.

Infos du forum

Statistiques du forum:   Nb total d'utilisateurs: 1097   Nb total de sujets: 3748   Nb total de votes: 3   Nb total de messages: 27294   Nb total de messages aujourd'hui: 12
Infos utilisateurs:   Dernier Utilisateur :  STEF59  
Generated in 0.156 sec. Queries: 51