PARIS – NEUILLY SUR MARNE – COLMAR , Chalons en Champagne - Colmar, Paris Colmar par Etapes

REGLEMENT 2009

Article 1 : PARIS COLMAR est organisé par le CERCLE DES SPORTS DE FRANCE selon les règlements de la Fédération Française d’Athlétisme

Article 2 : Les dispositions qui figurent au présent règlement, et qui ne sont pas prévues au règlement de la Fédération Française d’Athlétisme, mais qui sont acceptées préalablement et comme conséquence de leur engagement par les marcheurs, auront force de loi tant qu’elles ne seront pas contraire aux règlements de la Fédération Française d’Athlétisme et de la Fédération Internationale d’Athlétisme Amateur.

Article 3 : Les organisateurs peuvent décider d’apporter toutes modifications au déroulement prévu de l’épreuve. Ils peuvent prendre également toutes dispositions nouvelles qui concernent les engagements particuliers des marcheurs, telles que : modifications du parcours ou de l’heure du départ, etc… et, plus généralement, toutes modifications sans que l’énonciation ci-dessus soit limitative, mais seulement donnée à titre indicatif. Les officiels, concurrents et soigneurs, seront mis au courant, pour application de toutes modifications qui deviendront des annexes à ce présent règlement.

Article 4 : Sans préjudice des pénalités prévues par le règlement spécial de « PARIS - COLMAR » il est expliqué que les organisateurs se réservent le droit d’exclure des « PARIS - COLMAR » à venir tout marcheur ou toute personne appartenant à l’épreuve, tant en ce qui concerne le présent règlement, qu’en ce qui concerne les disciplines et consignes de l’organisation (tenue indécente, propos tendancieux, injures, incorrection, démarchage, etc.….). Sous le bénéfice de ces observations un règlement spécial a été établi par les organisateurs de « PARIS - COLMAR ». Les dispositions de ce règlement sont enregistrées aux fins et aux buts définis ci-après.

Article 5 : Cette épreuve est ouverte aux marcheurs amateurs français hommes et femmes licenciés à la Fédération Française d’Athlétisme, et aux marcheurs étrangers hommes et femmes, licenciés à une Fédération Nationale affiliée à l’IAAF. nés en 1989 (Espoirs) et avant.

Article 6 : L’épreuve réunira des concurrents Hommes et Femmes sur les différentes distances (Elite – Femmes – Promotion - Etapes) invités par le Directeur de l’Epreuve, Président du Cercle des Sports de France, club organisateur de l’épreuve. Les athlètes qui auront réalisés au moins 175 km (Elite) – 150 km (Femmes) 165 km (Promotion) sur les circuits sélectifs 2008/2009 pourront, éventuellement, être retenus. Promotion : La catégorie Promotion est réservée aux marcheurs qui n’ont jamais été qualifiés à Paris - Colmar (Paris- Strasbourg). Les marcheurs qui auront atteint Colmar une année ne seront pas autorisés à participer une deuxième fois dans cette catégorie.

Article 7 : Les épreuves (sauf modification) Elite (non ouvert aux Femmes). Prologue à Paris Paris Neuilly sur Marne – Mirecourt avec 2 heures de repos à Saint-Dizier Corcieux – Colmar Femmes Prologue à Paris Paris Neuilly sur Marne – Villeneuve le Comte Chalons en Champagne – Mirecourt Corcieux – Colmar Promotion (Hommes) Prologue à Paris Paris Neuilly sur Marne – Villeneuve le Comte Chalons en Champagne – Mirecourt Corcieux – Colmar Etapes (Hommes) Prologue à Paris Paris Neuilly sur Marne – Villeneuve le Comte Trélou sur Marne – Epernay Vitry le François – Saint-Dizier Saint-Dizier – Saint-Dizier (contre la montre) Bar le Duc - Ligny en Barrois Demange aux Eaux - Gondrecourt le Château Neufchâteau - Mirecourt Corcieux - Colmar Etapes (Femmes) Prologue à Paris Paris Neuilly sur Marne-Guermantes Reuil en Brie - Epernay Chalons en Champagne - Pogny Larzicourt - Saint-Dizier Saint-Dizier – Saint-Dizier (contre la montre) Bar le Duc - Ligny en Barrois Demange aux Eaux - Gondrecourt le Château Châtenois - Mirecourt Corcieux- Col du Bonhomme Kaysersberg- Colmar. NOTA : Cas particuliers des épreuves par étapes Hommes et Femmes. Les Athlètes pourront participer à une ou plusieurs étapes. Un classement se fera à l’issue de chaque étape et sur l’ensemble des étapes pour ceux qui participeront à toutes les étapes. Les concurrents qui auront abandonné ou été arrêtés (peu importe le kilométrage) pourront prendre le départ de la dernière étape Corcieux-Colmar s’ils le désirent, mais ils ne figureront pas sur le classement général final des épreuves par étapes.

Article 8 : Le départ sera refusé à tout Athlète invité qui n’aurait pas signé la feuille d’engagement remise dès sa sélection et invitation définitives.

Article 9 : Lorsqu’un concurrent aura un empêchement pour participer à l’épreuve sur laquelle il est invité, il devra immédiatement en aviser le Comité d’Organisation.

Article 10 : Après avoir eu connaissance des résultats des contrôles anti dopage les marcheurs classés (Elite, Femmes, Promotion, Etapes Hommes, Etapes Femmes, Challenge par Région), le Comité d’Organisation distribuera les prix selon la grille fournie dans le dossier d’engagement. (Etapes : seront classés ceux qui auront participés à toutes les étapes)

Article 11 : Il sera remis à chaque concurrent une feuille de route et des dossards. Chaque concurrent devra être obligatoirement accompagné par une voiture identifiée. Un seul véhicule sera autorisé à suivre en permanence le marcheur ou à rester dans son entourage immédiat, les autres véhicules doivent obligatoirement se répartir sur le parcours de l’épreuve ou stationner dans des endroits le permettant.

Article 12 : L’ensemble des concurrents invités qui ont accepté de participer à l’une des épreuves auront pris connaissance du présent règlement et devront y souscrire. Ils doivent l’accepter sans restriction ni réserve dans chacun de ses articles.

Article 13 : Les concurrents devront porter un équipement absolument impeccable, aux couleurs de leur club. A cet effet, ils devront prévoir plusieurs maillots de rechange ainsi qu’un survêtement autorisé pendant la nuit et par mauvais temps. RAPPEL : tout accoutrement fantaisiste est strictement interdit et passible de disqualification immédiate.

Article 14 : Chaque marcheur devra porter obligatoirement épinglés, et de façon visible, sur la poitrine et le dos les dossards officiels fournis par le Comité d’0rganistion. Ces dossards devront être visibles durant toute la durée de l’épreuve. La nuit, chaque marcheur devra porter obligatoirement une chasuble fluorescente avec ses dossards. Les dossards ne pourront être en aucun cas pliés ou découpés. Sur le survêtement, également, les 2 dossards devront être obligatoirement visibles.

Article 15 : Dans leur progression, les Concurrents devront obligatoirement marcher à droite de la route, surtout dans les virages. Ils doivent rester le plus près possible du bord droit de la route pour ne pas gêner la circulation des véhicules qui doublent pour éviter tout accident dont la responsabilité serait imputée aux contrevenants. A cet égard, le Comité d’Organisation décline toute responsabilité pour le non respect du code de la route et des consignes données aux Concurrents. De plus, il rappelle que ces épreuves se déroulent sur routes ouvertes à la circulation motorisée ou non.

Article 16 : Tous les concurrents doivent obligatoirement être protégés de jour comme de nuit par un véhicule d’accompagnement identifié de façon visible, à l’avant comme à l’arrière avec les plaques nominatives fournies par le Comité d’Organisation, de plus, les feux de détresse du véhicule suiveur devront fonctionner de façon permanente durant la compétition. Ce véhicule devra rouler en code, surtout la nuit, derrière l’Athlète à une distance d’environ dix (10) mètres. Article 17 : A la permanence du départ chaque Concurrent recevra une feuille de route individuelle. Il devra être en mesure de la présenter à tout moment sur la route et aux postes contrôles ; cette obligation ne subira aucune dérogation. Après les opérations de contrôle, la feuille sera restituée soit au marcheur, soit à un suiveur officiel.

Article 18 : Un concurrent qui se trouverait accidenté ou dans l’impossibilité physique de rejoindre le poste de contrôle le plus proche pourra être pris en charge par une voiture officielle du Comité d’Organisation.

Article 19 : Les soigneurs ou entraîneurs doivent, comme les concurrents, porter une tenue correcte et porter le badge spécial fourni par le Comité d’Organisation pendant toute la durée de l’épreuve.

Article 20 : La Direction de l’épreuve, assistée des Officiels désignés assureront le bon déroulement de la compétition. En cas de non respect du règlement de la Marche des pénalités seront appliquées selon les articles 45 et 45.1 par les Officiels désignés par le Comité d’Organisation.

Article 21 : Les Concurrents ainsi que leurs soigneurs et/ou leurs entraîneurs doivent solder leurs dépenses personnelles sur le parcours et tout au long de l’épreuve. Le Comité d’Organisation ne reconnaît pas les dettes qu’ils auraient pu contracter.

Article 22 : L’itinéraire détaillé comportant l’indication du kilométrage et des postes contrôles signatures fera l’objet d’une annexe au présent règlement ainsi que les arrêts obligatoires et les horaires de fermeture des postes contrôles signatures.

Article 23 : L’itinéraire sera fléché par le Comité d’Organisation ou par des personnes habilitées. Les concurrents ainsi que les accompagnateurs devront y porter toute leur attention afin de ne pas commettre d’erreurs de parcours.

Article 24 : Les concurrents ainsi que les officiels doivent prendre connaissance du parcours avant le départ.

Article 25 : Néanmoins dans le cas ou les concurrents commettraient des erreurs de parcours, qui les avantageraient, ou s’ils prenaient des raccourcis, le Directeur de l’épreuve et les Officiels apprécieraient, selon les circonstances, si l’avantage ainsi obtenu doit être sanctionné. Les concurrents sont tenus de suivre le parcours officiel dans la traversée des villes. La direction de l’épreuve peut neutraliser une partie de l’épreuve et peut, en cas de force majeure modifier une partie de l’itinéraire.

Article 26 : Le Comité d’Organisation décline toute responsabilité en cas de maladie, accident, décès, perte ou vol d’objets, avant, pendant et après l’épreuve.

Article 27 : Les concurrents ou leur représentant ont la possibilité de porter réclamation auprès du Comité d’Organisation. La réclamation devra être formulée par écrit, signée par l’athlète ou son représentant, et accompagnée d’une somme de 100 € qui ne sera pas remboursée si la réclamation n’est pas acceptée.

Article 28 : Les organisateurs ont souscrit une police d’assurance « responsabilité tous risques » auprès d’une Compagnie Nationale d’Assurance conforme au modèle B annexé à l’arrêté ministériel du 20 octobre 1956. Cette police ne couvre aucun véhicule motorisé ou non. Les organisateurs déclinent par le présent règlement toute responsabilité en cas d’accident.

Article 29 : Les concurrents et leurs suiveurs ont l’obligation de se conformer au présent règlement ainsi qu’aux circulaires d’application et d’organisation qui leur sont adressées sous peine de mise hors course de l’épreuve. Le Directeur de l’épreuve est habilité à prendre toutes décisions nécessaires au bon déroulement de l’épreuve et notamment celle d’arrêter tout concurrent ayant trop de retard qui le mettrait hors des délais normaux, sans surveillance médicale ou sécuritaire.

Article 30 : Le Directeur de l’épreuve peut désigner des Officiels pour arrêter un concurrent selon l’article 29

Article 31 : CONTROLES ANTI-DOPAGE : En cas de contrôle anti-dopage durant le déroulement de l’épreuve ou lors de repos les éventuelles primes et/ou prix seront remis aux intéressés à l’issue des résultats officiels du contrôle communiqués par le laboratoire d’analyse habilité. ACCOMPAGNATEURS

Article 32 : Les concurrents ont la possibilité d’être assistés par des accompagnateurs pédestres et/ou cyclistes à la condition de ne pas gêner la progression des autres concurrents ainsi que la circulation routière.

Article 33 : Le soigneur ou entraîneur officiel de chaque marcheur devra lui aussi retirer les pièces officielles d’accréditation qui le distinguera des Officiels et du Service d’Ordre.

Article 34 : RAPPEL Chaque concurrent devra être obligatoirement accompagné par une voiture suiveuse identifiée. Un seul véhicule sera autorisé à suivre en permanence le marcheur ou à rester dans son entourage immédiat, les autres véhicules doivent obligatoirement se répartir sur le parcours de l’épreuve ou stationner dans des endroits le permettant sans entraver la circulation routière.

Article 35 : Tout concurrent qui se présenterait sans un accompagnateur convenablement équipé se verra interdire le départ.

Article 36 : RAPPEL Tous les concurrents devront obligatoirement être protégés la nuit par une voiture d’accompagnement (à ses frais) qui devra faire fonctionner ses feux de détresse de façon permanente. Celle-ci devra rouler en code, derrière eux à une distance d’environ dix (10) mètres.

Article 37 : Le soigneur ou entraîneur pourra se placer et marcher à côté du marcheur. La voiture suiveuse sera munie d’un adhésif officiel numéroté correspondant au numéro de dossard du concurrent. Une plaque, avec le nom du marcheur et son numéro de dossard, sera fixée à l’avant et à l’arrière du véhicule suiveur. Par ailleurs, une place devra être réservée en permanence à bord de cette voiture pour un officiel désigné par le Directeur de l’épreuve.

Article 38 : Pour des raisons de circulation, il ne sera toléré qu’une seule voiture munie du panneau officiel derrière chaque marcheur. Les autres véhicules devront s’échelonner sur le parcours, et non à proximité du concurrent. MEDICAL

Article 39 : Une visite médicale obligatoire pour ceux qui n’ont pas fourni de certificat médical aura lieu lors de la permanence du départ. Le Médecin et le Directeur de l’épreuve peuvent interdire le départ à un concurrent, si le résultat de sa visite médicale n’est pas satisfaisant, ou si sa santé peut être mise en danger.

Article 40 : Dans les postes contrôles arrêts obligatoires, les soins médicaux seront assurés par les Médecins Officiels de l’épreuve. Les autres arrêts volontaires devront obligatoirement être pris dans des lieux connus d’au moins un Officiel de l’épreuve, mais toujours sur le parcours de l’épreuve. Pour l’Elite : l’arrêt obligatoire de 2 heures est prévu à SAINT-DIZIER. L’épreuve sera neutralisée de Mirecourt à Corcieux. Pour les Femmes : l’arrêt obligatoire d’1 heure est prévu à SERMAIZE les BAINS. L’épreuve sera neutralisée de Villeneuve le Comte à Chalons en Champagne puis de Mirecourt à Corcieux. Pour la Promotion : l’arrêt obligatoire d’1 heure est prévu à SERMAIZE les BAINS. L’épreuve sera neutralisée de Villeneuve le Comte à Chalons en Champagne puis de Mirecourt à Corcieux. Un arrêt supplémentaire pourra être décidé par le Directeur de l’épreuve sur avis du Médecin et selon le déroulement de l’épreuve. Il aura lieu dans un lieu fixé et annoncé plusieurs heures à l’avance. Dans ce cas comme les autres arrêts, le temps sera défalqué du temps total.

Article 41 : RAPPEL Dans le véhicule suiveur du concurrent, une place devra être disponible en permanence pour un Officiel désigné par le Directeur de l’épreuve. PARTENAIRES

Article 42 : La publicité telle qu’elle est prévue par les règlements de l’IAAF et de la FFA est autorisée. D’autre part les concurrents ou leur club peuvent contracter des accords avec des entreprises commerciales et faire figurer leur publicité sur les maillots et les véhicules accompagnateurs. La publicité fournie par les organisateurs devra être portée (maillot, etc.) ou apposée sur les véhicules.

Article 43 : DROIT A L’IMAGE Les concurrents autorisent expressément le Comité d’Organisation de Paris – Colmar à utiliser les images fixes ou audiovisuelles sur lesquelles ils pourraient apparaître, prises à l’occasion de leur participation à Paris - Colmar. Les organisateurs autorisent toutes prises de vues des marcheurs, photo ou vidéo à titre privé ou interne aux clubs et la FFA. Toutefois, toute diffusion publique ou à titre commercial ne pourra se faire sans l’accord du Comité d’Organisation. JUGEMENT

Article 44 : En cas de non respect du règlement de la Marche, le marcheur se verra appliquer les sanctions suivantes de la part des Juges de Marche désignés par le Comité d’Organisation de PARIS - COLMAR. OBSERVATIONS ORALES PREMIERE PENALITE 30 MINUTES : sera appliquée au 3ème avertissement. DEUXIEME PENALITE 1 HEURE : sera appliquée dès le 4ème avertissement. TROISIEME PENALITE : mise hors course du Concurrent par le Directeur de l’épreuve. Remarque. Les avertissements peuvent être donnés par le même juge avant l’application des pénalités. Ces décisions seront mentionnées sur la feuille de route du Marcheur. ARRET DU MARCHEUR : Le Juge qui inscrira l’avertissement et constatera que c’est le 3ème avertissement prononcera lui-même l’arrêt du marcheur su place. Il en avertira aussitôt et le plus rapidement possible le Directeur de l’épreuve. Remarque : Avant d’être pénalisé de 30 minutes le marcheur aura reçu :  - Observations orales.  - 3 Avertissements.  Avant d’être pénalisé de 1 heure le marcheur aura reçu : - 1 Arrêt de 30 minutes  - 1 Avertissement.  Avant d’être mis hors course le marcheur aura été pénalisé 1 heure.

Article 45 : Jugement spécifique sur le parcours Corcieux – Colmar pour l’Elite, les Femmes, la Promotion et l’étape Hommes ainsi que les étapes Femmes, Corcieux – Col du Bonhomme et Kaysersberg – Colmar. En cas de non respect du règlement de la Marche, le marcheur se verra appliquer immédiatement une pénalité de 5 minutes par le Juge de Marche qui aura constaté l’infraction. Remarque : Pour ce tronçon de parcours, il n’y a plus d’observations orales et d’avertissements. DIVERS

Article 46 : Pour tous les cas non prévus par le présent règlement, un jury sera formé par le Comité d’Organisation.

Fait à Paris, le 5 mai 2009 Pour le Comité d’Organisation

Hervé DELARRAS Président du Cercle des Sports de France.

Directeur du Paris – Neuilly sur Marne - Colmar