CHAMPIONNATS DE FRANCE DES 50 KM MARCHE

BAR-LE-DUC 3 OCTOBRE 2010

Épreuves: Championnats des 50Km Hommes

Critérium des 20 Km Dames

LE FRANCE DU 50 km à BAR LE DUC . . .



Cette année l’organisation des Championnats de France des 50 km et du Critérium automnal féminin des 20 km est confiée à l’ASM Bar le Duc présidée par William Pfister.


Seulement 43 marcheurs sont engagés pour le 50 km comprenant 3 espoirs, 18 séniors et 22 vétérans. 18 marcheuses viendront s’ajouter à ce peloton pour prendre part au 20 km (2 espoirs, 8 séniors et 8 vétéranes).

Le champion d’Europe 2010 à Barcelone sur 50 km, Yohann Diniz ayant tiré un trait sur sa saison de marche, laissera comme depuis quelques années la place aux autres marcheurs pour tenter leurs chances pendant ces championnats de France du 50 km.

Le tenant du titre depuis 2007 Sébastien Biche sera présent pour défendre à nouveau son bien.

Sébastien fera t-il la passe de quatre à Bar le Duc ? Après Reims 2007, Saint Lô 2008 et Roubaix 2009. C’est en tous les cas ce que je peux espérer pour lui.

Tout comme Sébastien Biche, plusieurs marcheurs internationaux français viennent relever le défi du 50 km avec de réelles possibilités de podium chez les séniors :


-    « Les amiénois » Bertrand Moulinet alors espoir et Eddy Rozé sont montés sur les deuxième et troisième marches du podium de Roubaix en 2009.

-    « Les rémois » Cédric Houssaye 3h59’20’’ à Dundice plus 4h12’55’’ à Chihuahua et Antonin Boyez 2h51’49 sur 35 km au Vésinet et 1h23’25’’ à Podébrady sur 20 km,  peuvent aussi se placer sur le podium, tout comme :

-     « Le tourangeau » Hervé Davaux 4h18’53’’ à Chihuahua et 1h24’12’’ à Barcelone sur 20 km.


Seuls des 43 engagés, Sébastien Biche, Cédric Houssaye et Hervé Davaux sont déjà descendus sous la barre des 4 heures sur 50 km.


Bertrand  Moulinet
a réalisé 4h05’08’’ lors de la Coupe de monde de marche à Chihuahua, mi-mai dernier confirmant ainsi son chrono de Roubaix de 4h04’13’’, il y a tout juste un an.

Bertrand est l’une des valeurs montantes de la marche française tout comme Antonin Boyez. Ils se connaissent bien tous les deux, ils risquent de mener la vie dure à leurs ainés.


Quelques marcheurs réguliers comme Johan Augeron (4 ème en 2009, 4h10’06’’) et Xavier Le Coz (4h16’05’’) peuvent espérer accrocher le bon wagon pour figurer parmi les tous premiers de ces championnats.


Le titre et le podium devrait se dessiner entre tous ces marcheurs cités plus haut.

Nicolas Seche assez régulier peut lui aussi occuper une belle place parmi les séniors.

Les marcheurs espoirs n’étant que trois dans cette catégorie, le podium est plus simple à pronostiquer, mais dans quel ordre ?


Kevin Campion
entrainé par Philippe Dols a son mot à dire et devrait confirmer ses talents pour monter sur la plus haute marche des espoirs. Kevin a réalisé 1h27’45’’ à Chihuahua sur 20 km. Maintenant le 50 km c’est long.


Florian Letourneau
entrainé par Guy Legrand, après un premier essai assez difficile sur la distance à Reims en 2007 et son titre « espoirs » en 2008 à Saint Lô, doit poursuivre ses efforts pour tenter de remonter deux ans après le 50 km de Normandie sur le plot n°1.

Maxime Faiteau, pour ma part je ne le connais pas, il est donc difficile pour moi de me prononcer sur ses qualités. Toutefois pour se qualifier Maxime a obtenu un chrono de 2h59’ sur 35 km.


Chez les vétérans, les deux premiers à Roubaix en 2009, David Régy et Frédéric Marie, ne seront pas sur la ligne de départ. Les places sont donc vacantes et plusieurs marcheurs peuvent en profiter.

Seul le troisième à Roubaix, Philippe Gilles tentera à nouveau de monter sur l’une des 3 marches, mais je ne pense pas sur la plus haute qui semble réservée en priorité à Eddy Rozé qui a réalisé des chronos nettement meilleurs que ses principaux concurrents. 


Eddy en tant que jeune vétéran peut aussi aller titiller le podium des séniors comme il l’a fait l’année dernière chez les ch’tis.



Fabrice Priem
a la possibilité de monter sur l’une des deux autres marches de la boite. En 2008 à Saint Lô, Fabrice avait remporté le titre chez les vétérans.

Pour se qualifier Fabrice obtient un chrono de 3h17’09’’ sur le 35000 mètres de Bourges.

Que va faire le dijonnais Rémi Bonnotte ? Lors des championnats de France des 200 km à Bourges dans la froidure Rémi est resté durant les 3 premières heures avec David Régy sur des bases de 10,5 km/h. Ensuite il a réalisé 3h20’47’’ sur le 35000 mètres toujours à Bourges pour la qualification pour Bar le Duc.


Les places se vendront chères pour monter sur le podium des vétérans. D’autres marcheurs pourront s’en approcher suivant les tactiques et les péripéties du jour.


Comme généralement lors de chaque championnat de France, le club organisateur l’ASM Bar le Duc sera représenté par quelques uns de ses marcheurs avec Christophe Erard, Pascal Tournois, Jacky Albrecht et Jany Hanouzet.

Christophe Erard et Pascal Tournois
, ont eux aussi une belle carte à jouer et si l’occasion se présente ils peuvent tout aussi bien se classer dans les trois premiers chez les vétérans.



Tout dépendra de la tournure des évènements sur le sol barisien.


Les autres marcheurs participeront pour réaliser si possible une bonne prestation et espérer grignoter quelques secondes, voire quelques minutes à leur meilleur chrono.

Les nordistes Jean-Michel Claisse, Marc Haumesser, Sébastien Hassevelde se tiennent dans un mouchoir de poche et vont certainement former un petit groupe avec d’autres marcheurs pour figurer honorablement dans le classement.


Stéphane Labrousse
doit certainement participer à son premier championnat de France du 50 km ? Stéphane ne va pas essayer de partir avec les meilleurs, mais peut-être avec le groupe des nordistes.


Sur le papier, trois marcheurs, Jean-Michel Dréau, Daniel Bocuze et Jany Hanouzet vont lutter pour éviter de s’emparer de la dernière place du 50 km.

En ce qui concerne le critérium national automnal féminin sur 20 km, en l’absence des meilleures marcheuses françaises, nous devrions logiquement retrouver dans les toutes premières places de cette compétition : Christèle Jouan, Lucie Auffret « espoir », Mélissa Cartier, Solenn Harispuru, Anne-Lise Giroir et Elisabeth Brunet.

Le podium se jouera certainement entre ces six marcheuses, mais dans quel ordre ?


En 2009 à Roubaix pour la quatrième place au scratch féminin (les deux premières places étant remportées par deux Hogroises : Katalin Varro et Andrea Kovacs), Mélissa Cartier prenait un avantage de 45 secondes sur sa cadette Lucie Auffret (1h52’01’’ contre 1h52’46’’), devançant de 2 minutes, Solenn Harispuru, sixième en 1h54’02’’.


Sur un circuit à priori plus facile que celui de Roubaix, Christine Chochoy et Valérie Priem, qui ont réalisé un test en venant participer aux 20 km de Neuilly sur Marne une semaine avant de se rendre à Bar le Duc, devraient espérer toutes les deux pouvoir améliorer leurs chronos nocéens.  Christine Chochoy peut aussi en profiter pour descendre sous les 2 heures.


Claudine Anxionnat
après les 28 heures de Roubaix fera le déplacement à Bar le Duc pour marcher sur une courte durée en ce qui la concerne puisqu’elle a l’habitude de tourner pendant des heures et des heures sur les circuits. Claudine connait bien Bar le Duc, mais peut-être moins cette partie des Championnats de France quoique sur les derniers Paris-Colmar les marcheurs / marcheuses empruntaient ce secteur.

Les conditions atmosphériques ne seront pas les mêmes qu’il y a deux semaines par exemple et celles-ci pourront aussi jouer un certain rôle sur le déroulement de ces championnats.

En avant marche.

Guy Destré

Cédric Houssaye Champion de France du 50 km marche à Bar le Duc.



Le circuit de 2 km de Bar le Duc a reçu le label IAAF. Les minimas pour les Championnats du monde 2011 à Daegu (Corée) sont fixés à 3h54’ pour les Français et à 3h58’ pour les Finlandais.

Sur la ligne de départ, 42 athlètes, dont le Finlandais Jarkko Kinnunen  (3h47’.. aux Championnats du monde à Berlin 2009) et le Colombien Nestor Rueda Palacio, se sont élancés à 8 heures pour en découdre durant plusieurs heures le long de l’Ornain. Petit détail qui aura une grande importance par la suite pour certains, la route empruntée pour cette compétition est assez bombée transversalement et en faux plat.

Bertrand Moulinet, Sébastien Biche, Antonin Boyez, Jarkko Kinnunen se placent aux avants postes au passage du premier tour devant le poste de contrôle, suivi à une vingtaine de mètres par Cédric Houssaye, Nestor Rueda Palacia et Hervé Davaux. Un peu plus loin, vient le trio composé par Kevin Campion, Eddy Rozé et Xavier Le Coz. Johan Augeron, Sébastien Delaunay et Nicolas Seche arrivent ensuite à plusieurs encablures d’eux. Puis c’est au tour du tandem Florian Letourneau et Philippe Gilles de passer au premier contrôle. Les autres marcheurs sont déjà très distancés.


Nicolas Seche
handicapé par un genou récalcitrant jettera le premier l’éponge après le 8 ème km.


Parmi les juges de marche, nous retrouvons entre autres  sur le circuit : Gérard Lelièvre (chef juge), Svetlana Barthélémy, André Martos et le Suisse Frédéric Bianchi.

Les commentaires pour les deux épreuves de marche étaient assurés par Eddy Riva.

Au passage au 10 ème km, les positions sont les suivantes : Bertrand Moulinet est en tête  avec 14 secondes d’avance sur Jarkko Kinnunen, Hervé Davaux à 16’’, Nestor Rueda Palicio à 17’’, Sébastien Biche à 19’’, Cédric Houssaye à 32’’. Ensuite à près de 2 mn de Cédric se présentent Kevin Campion, Eddy Rozé et Xavier Le Coz. Florian Letourneau pointe à près de 3’30’’ de Kevin Campion et possède environ 45’’ d’avance sur le troisième espoir Maxime Faiteau.


Le vent se lève et il souffle de plus en plus fort au fur et à mesure de l’avancée de la compétition. Le soleil fait son apparition sur le circuit et ses rayons frappent de plus en plus chaudement les organismes des participants.

Durant ces championnats de France, malgré « la boule de feu », les cartons rouges pleuvent sur le sol barisien et plusieurs marcheurs sont contraints à quitter l’épreuve après la troisième demande de disqualification.

Le tenant du titre depuis trois saisons, Sébastien Biche après avoir laissé filer ses principaux adversaires du jour est contraint d’arrêter peu avant le 20 ème km.

Au passage au 20 ème km, Hervé Davaux et Antonin Boyez passent ensemble avec environ 40’’ d’avance sur Bertrand Moulinet, Jarkko Kinnunnen est à 6’’ de Bertrand, Cédric Houssaye ayant adopté la bonne cadence qui s’avèrera payante par la suite est positionné à 1’10’’ de la tête. L’espoir de l’AFA Feyzin Vénissieux, Kevin Campion passe en septième position à 4’30’’ environ des 2 leaders.

Au 30 ème km, Hervé Davaux est nettement détaché, il possède 2’08’’ d’avance sur le Finlandais Jarkko Kinnunen et Antonin Boyez, viennent ensuite Cédric Houssaye et Bertrand Moulinet à 2’23’’ du leader. Kevin Campion est toujours bien placé à 3’10’’ de Cédric Houssaye.


Antonin Boyez
qui a été malade toute la semaine est contraint lui aussi à laisser partir les autres marcheurs sans lui.

Le vent, le soleil  et le dévers transversal de la route viennent à bout des forces de certains marcheurs et les stops définitifs du jour se multiplient au fur et à mesure des km.


Fabien Gouley
est près à jeter l’éponge lui aussi et comme je me trouvais près de lui à ce moment là, je lui ai dis de continuer au moins deux tours avant d’arrêter et que cela allait passer. Christine Chochoy arrivant elle aussi dans les parages lui dit de venir marcher à ses côtés. C’est ce que Fabien a fait. Et bien plus tard, Fabien a réussi à franchir l’arrivée pour son premier essai sur cette distance de 50 km.

C’est de plus en plus dur pour les uns ou les autres. Bertrand Moulinet cède aussi.


Les douze derniers km ont été très durs pour Eddy Rozé, et plusieurs fois je l’ai vu sur le point de stopper, mais à chaque fois je me trouvais dans les parages tout comme sa compagne et de la voix, nous avons incisté pour qu’Eddy continue sa route jusqu’à l’arrivée.


Au 40 ème km, Jarkko Kinnunen et Cédric Houssaye sont côte à  côte, ils possèdent 1’55’’ d’avance sur Hervé Davaux et 4’05’’ sur  Kevin Campion, le Colombien Nestor Rueda Palacio se trouve à 3’30’’ derrière Kevin et Xavier Le Coz à 12’25’’ des leaders.

Ils ne sont plus que 25 marcheurs à passer au contrôle du 40 ème km.

Un peu plus tard Hervé Davaux s’arrête sur le bord de la route après son passage au 42 ème km.


Plusieurs favoris ayant renoncés, la route s’ouvre à Kevin Campion et à Xavier Le Coz pour accrocher au final les palmes chez les Séniors. Devant eux Cédric Houssaye file droit devant lui pour empocher son premier titre de Champion de France des 50 km.

Cédric devra se contenter de la deuxième place à l’arrivée puisque le Finlandais Jarkko Kinnunen franchira la ligne en vainqueur après 3h57’16’’. Jarkko est venu à Bar le Duc pour décrocher un chrono de qualification aux prochains Championnats du monde 2011 à Daegu et il a réussit.

Cédric Houssaye passe lui aussi sous la barre des 4 heures. Cédric réalise dans le Barrois 3h58’51’’.


Il faut attendre près de 12 mn pour voir arriver le deuxième Français Kevin Campion, qui espoir comme Bertrand Moulinet l’année précédente à Roubaix, monte sur la deuxième place du podium. Kevin Campion enlève par ailleurs le titre espoirs.

Le franconvillois Xavier Le Coz s’empare de la troisième marche en 4h19’29’’. Sébastien Delaunay en 4h25’11’’ devance le Champion de France vétéran Eddy Rozé en 4h36’42’’. Thierry Chartier en 4h53’39’’ prend le meilleur sur Fabrice Priem en 4h57’30’’ pour la deuxième marche des vétérans.

21 marcheurs bouclent les 50 km dont le Finlandais et le Colombien.


2 marcheurs Gilbert Bulte et Jean-Michel Dréau ont été arrêté à leur passage au 48 ème km et sont NC dans le classement officiel.

Ces deux marcheurs sont arrivés quelques minutes après 4h40’ sur la ligne pour pouvoir continuer jusqu’à la ligne finale des 50 km.

Stéphane Labrousse pour son premier 50 km a marché à son rythme sans chercher à rejoindre des marcheurs un peu plus rapide. Stéphane après l’arrivée était content de lui.

17 marcheuses prennent le départ du Critérium automnal féminin sur 20 km marche.

Au 4 ème km, Christèle Jouan, Elisabeth Brunet et Mélissa Cartier passent le contrôle dans cet ordre, devant Solenn Harispuru et Lucie Auffret à une dizaine de secondes.

Au 8 ème km, Christèle Jouan et Elisabeth Brunet  passent à nouveau le contrôle dans cet ordre, devant Mélissa Cartier à 5’’, Lucie Auffret à 8’’, Solenn Harispuru à 15’’, Anne-Lise Giroir  est placée à 40’’ de Solenn.


Au 16 ème km, Mélissa Cartier mène l’allure avec 1’20’’ d’avance sur Anne-Lise Giroir, 1’50’’ sur Elisabeth Brunet.


A l’arrivée, c’est Mélissa Cartier qui remporte cette épreuve en 1h52’51’’, devançant Anne-Lise Giroir en 1h54’08’’’, l’espoir Lucie Auffret en 1h58’13’’, Elisabeth Brunet en 1h56’30’’, Christèle Jouan en 1h56’47’’ et Solenn Harispuru en 1h58’36’’.

Un peu moins de deux heures avant le départ du 50 km, les bénévoles de l’ASM Bar le Duc s’activaient sur le parcours pour mettre en place les cônes séparant la chaussée, le poste de contrôle, les tables de ravitaillement, le traçage de la ligne de départ et des zones de ravitaillement, le podium, le poste de sécurité, la tente pour la podologie et les massages.

Etc, Etc....  Peu avant le départ tout était en place.

Même Jacky Albrecht avait amené son barnum prêté à Marchons.com pour permettre un abri lors du direct. Merci Jacky. Les pointeurs manuels étaient assez nombreux pour contrôler le passage des marcheurs.

Le direct sur place de Marchons.com étant assuré par Thierry Martineau, Noëlle Philipot et Nicolas Chatillon.

Dans l’ensemble, c’est encore une bonne organisation de l’ASM Bar le Duc pour ces Championnats de France fertiles en rebondissements.

Guy Destré



Epreuve ouverte aux marcheurs étrangers engagés via leur Fédération par la Fédération Française d'Athlétisme comme les athlètes Français avant le 15 Septembre 2010 condition: avoir réalisé au moins 3h55' en 2009 ou en 2010.

Circuit: Un aller de 1000 mètres et un retour de 1000 mètres soit un total de 2000 mètres tout plat.(Voir plan joint)

Dossards: Au Bellevue à Longeville-en-Barrois de 17h00 à 21h00 le samedi &  Gymnase Bradfer le Dimanche de 6h30 à 7h30. (Jusqu'à 9h00 pour le 20 Km.)

Qualifications: Par la CNM selon les critères prévus dans les divers réglements officiels FFA & les minima fixés par la CNM sur 35 Km ou 50 Km épreuves officielles.

Confirmations: Procédure FFA habituelle sur le site.

Horaires:

50 Km à   8h00 - arrêt à partir de 13h45

20 Km à 10h00 - arrêt à partir de 12h00

Réservations hébergement:

Voir bulletin joint. Avant le 15 Septembre 2010 délai de rigueur, chambre de 2 personnes, préciser "couple" on non. Du repas du samedi soir au buffet de clôture le dimanche à 15h00.

Récompenses:

Tous les participants recevront un souvenir, les 20 premiers hommes et les 6 premières dames recevront une indemnité forfaitaire en fonction de leur classement et de l'éloignement des lieux de la compétition. Les étrangers éventuellement inscrits dans les conditions normales (via la FFA) seront inclus de ce décompte.

Attention: pour cela, il faudra avoir réservé par l'intermédiaire du club & envoyé le chèque avec le bulletin de réservation.